Julie Ciers

La sole-limande n'est décidément pas une limande-sole

sole-limande

La sole-limande (Lepidorhombus spp.) ne fait pas partie de la famille des plies mais bien de la famille des turbots ; ses yeux se trouvent sur le côté gauche du corps. Contrairement à la limande-sole, la sole-limande a une grosse tête, avec de gros yeux et une grosse bouche à la mâchoire inférieure proéminente, ainsi qu'une grande courbure sur la ligne latérale.

La peau de la sole-limande est –comme celle de la limande–  plus rugueuse que celle de la limande-sole : vous sentez une plus grande « résistance » si vous passez la main de la queue à la tête sur le côté brun.

Le nom « sole-limande » est trompeur, car elle ne fait partie ni de la famille de la limande, ni de celle de la sole. Dans le dialecte néerlandais, la sole-limande (schartong en néerlandais ou encore scharretong) est aussi nommée plie écossaise (« Schotse schol » ou « Schotse schulle ») dans la zone de pêche de la côte écossaise, ou « scheve mulle ». Les pêcheurs de Boulogne utilisaient autrefois la sole-limande pour préparer la soupe de poisson, et la qualifiait du nom peu flatteur de « salope ».  

soles-limandes

Les soles-limandes vivent dans l'océan Atlantique et la mer du Nord. Elles vivent, comme les autres poissons plats, à proximité du fond. La sole-limande aime les eaux profondes, de 100 à 400 mètres jusqu'à un maximum de 700 mètres de profondeur. Elle préfère les fonds sableux où elle aime s'enfouir.

Son ennemi naturel le plus important est le requin. Bien que les soles-limandes s'enfouissent, les requins peuvent quand même les remarquer grâce à leurs organes qui les avertissent en cas d'activité électrique, détectée par les mouvements de la sole-limande.

La sole-limande se nourrit principalement de crustacés et de poisson. Elle est ordinairement pêchée en eaux profondes (plus de 100 mètres).

La sole-limande peut exceptionnellement mesurer jusqu'à 60 cm et atteindre l'âge de 15 ans, mais la taille la plus répandue est de 35 à 45 cm. La taille minimale d'arrivage de la sole-limande est de 20 cm dans les eaux de l'UE ; c'est la longueur qui correspond à sa maturité sexuelle.

La sole-limande en Belgique

Contrairement aux pays de l'Europe du Sud, la sole-limande n'est pas un poisson de consommation populaire chez nous et il a peu d'importance pour les pêcheries belges. Elle représente principalement une capture accessoire de la pêche de la sole et de la plie.

Poisson séché

La sole-limande est surtout employée sur la côte belge sous forme de poisson séché. La graisse de ce poisson est particulièrement savoureuse ; elle est mise en valeur par le processus de séchage. Comme la sole-limande est peu présente sur les marchés belges, elle est souvent remplacée par la limande pour la fabrication du poisson séché.

Populaire en Europe de l'Est

Presque 75 % des soles-limandes pêchées par les bateaux belges sont destinées à l'Espagne, la France et l'Italie. En France la sole-limande est beaucoup consommée ; là-bas elle se nomme cardine ou cardine franche. C'est une espèce de capture typique chez les pêcheurs bretons et une spécialité locale.

La majorité des soles-limandes se trouvent en Espagne – dans le Pays basque et en Galice - elles y prennent le nom de gallo . Le nom italien de la sole-limande est rombo giallo.

poisson séché