Julie Ciers

Les guerres du cabillaud

Que le cabillaud est un poisson de grande valeur, est bien évident et se manifeste aussi dans le fait qu’il y a eu de vraies guerres autour.

Les guerres du cabillaud étaient une série de confrontations entre l’Angleterre et le Royaume Uni sur les frontières et les droits de pêche Islandais. Pendant ces guerres il n’y a pas eu de morts.

Le noyau de ce conflit était les eaux très riches autour de l’Islande.   L’économie d’Islande dépend largement de la pêche. Les pêcheurs d’autres pays, plus spécifiquement de l’Angleterre, aimaient bien pêcher également dans ces eaux autour de l’Islande. L’Islande tentait de protéger son secteur de pêche maritime en élargissant de plus en plus sa frontière maritime. Au total il y a eu 3 guerres de cabillaud : en 1958, en 1972/73 et en 1975.  En 1958 le Royaume Uni a essayé en vain d’empêcher que l’Islande élargissait sa frontière de 7 à 22 km en dehors de la côte. En 1972/73 l’Islande a étendu sa frontière maritime à 93 km et un accord était atteint: Les Anglais pouvaient pêcher dans les eaux islandais, mais étaient liés à des quotas.