Kayleigh Segaert

Les acides gras omega-3 protègent contre les maladies cardiovasculaires

Les résultats de deux recherches à grande échelle – les 2 effectuées dans les Etats-Unis – démontrent que les acides gras omega-3 peuvent apporter une protection contre les maladies cardiovasculaires.

Pendant les séminaires scientifiques de l’association American Heart Association organisés chaque année début novembre, les résultats de 2 recherches scientifiques de grande envergure ont été présentés.

Dans la recherche REDUCE-IT qui s’est déroulée pendant plusieurs années sur plus de 8000 personnes, il a été constaté que les personnes avec des maladies cardiovasculaires qui prenaient déjà des statines (des médecines qui freinent la production de cholestérol dans le foi) avaient moins de risque de problèmes cardiaques sérieux s’ils prenaient 2 fois par jour également 2 grammes de Omega-3 (une variante synthétique d’EPA). Le dirigeant de la recherche, Dr. Deepak L. Bhatt, lié à l’hôpital Brigham and Women’s Hospital à Boston, USA, disait : « Je fais déjà de la recherche clinique depuis très longtemps, mais je n’ai jamais été impliqué dans une recherche qui avait autant de potentiel pour améliorer la vie de dizaines de millions de personnes ».

Source photo: ©Global Salmon Initiative/BC Salmon Farmers Association

Dans la deuxième recherche, VITAL, presque 26.000 personnes ont été suivies pendant plus de 5 ans pour examiner l’effet d’un autre médicament à base d’acides gras omega-3. Ces résultats suggèrent que l’emploi de ce médicament Oméga-3 diminue le risque d’une crise cardiaque de 28 %, et le risque d’autres maladies cardiovasculaires de 8 %. Jo-Anne Manson, la tête du département médication préventive de l’hôpital Brigham and Women’s Hospital, qui a dirigé cette recherche, disait que « les résultats confirment les effets favorables de l’oméga-3 sur la santé du cœur et des artères entièrement»

Elle disait également : “Notre recommandation est de manger plus de poisson, au moins 2 portions par semaine. Ingérer l’oméga-3 par la nourriture a l’avantage que le poisson remplace la viande rouge, le gras saturé et la nourriture transformée. »

Source photo: ©Global Salmon Initiative

Vous trouvez la publication entière de la recherche REDUCE-IT dans le magazine New England Journal of Medicine ici : https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1812792; Vous trouvez plus d’information sur la recherche VITAL ici : https://www.vitalstudy.org/ .