Kayleigh Segaert

La consommation d’acides gras oméga-3 pendant la grossesse diminue le risque de naissance prématurée

Une évaluation de plus de 70 études cliniques a démontré que une ingestion augmentée d’oméga-3 pendant la grossesse est étroitement liée à un risque réduit de naissance prématurée.

Cette étude “Cochrane*” comporte les données de presque 20.000 femmes qui ont été impliquées dans environ 70 études cliniques randomisées dans lesquelles l’effet de la supplétion d’acides oméga-3 a été comparé avec les résultats de groupes qui recevaient un placébo. Ces résultats montrent que la supplétion d’oméga-3 – en mangeant du poisson gras ou en prenant des suppléments d’huile de poisson – diminue le risque d’un bébé né de façon prématurée.

Source: Nutraingredients.com/CochraneLibrary.com

 

Oméga-3 – en particulier DHA et EPA, les acides gras à longue chaine auxquels le poisson gras et les suppléments d’huile de poisson sont riches :

  • Diminue le risque d’un bébé né prématurément (moins de 37 semaines) de 11 %
  • Diminue le risque d’un bébe né extrêmement tôt (moins de 34 semaines) de 42 %
  • Diminue le risque d’un bébé avec un poids natal très bas (moins de 2.500 g) de 10 %

L’auteur principal de Cochrane’s pregnancy and Childbirth, le professeur associé Philippa Middleton disait : « il n’y a pas beaucoup d’options pour prévenir les naissances prématurées, donc ces résultats sont très importants pour les femmes enceintes, les bébés et le secteur des soins de santé. Nous ne savons pas encore quelles sont les causes et raisons d’une naissance prématurée, dont il a toujours été difficile de la prévoir ou de la prévenir. C’est une des raisons pourquoi l’ingestion additionnelle d’oméga-3 pendant la grossesse est d’une telle importance pour les scientifiques partout dans le monde ».

Selon les scientifiques qui ont effectué cette nouvelle étude, la naissance prématurée est une des causes de la mort principales mondialement chez les enfants jusqu’à 5 ans, et ceci mène à presqu’un million de morts par an. Par an, presque 15 millions de bébés sont nés de façon prématurée.

Les bébés nés trop tôt ont une plus grande chance sur des problèmes à un âge avancé, comme des handicaps visuels, des retards dans leur développement et des difficultés dans l’apprentissage et les études. Le plus tôt un bébé est né, le plus de chance sur une mauvaise santé ou mort prématurée, selon Philippa Middleton.

Cette étude est une actualisation d’une étude similaire qui a eu lieu en 2006. Dans le temps la conclusion était qu’il n’y avait pas assez de preuves pour soutenir l’utilisation continue de plus d’oméga-3 pendant la grossesse. Mais plus d’une décennie plus tard, la nouvelle étude conclut qu’il existe une preuve de haute valeur que la supplétion d’oméga-3 pendant la grossesse est une manière efficace pour prévenir des naissances prématurées. Beaucoup de femmes enceintes ne mangent pas fréquemment du poisson. Encourager les femmes enceintes à manger du poisson gras peut améliorer la santé des femmes aussi bien que celle de leurs enfants.

Cochrane est organisation répandue mondialement de membres et supporteurs, disponible à tous ceux qui cherchent une information de haute qualité afin de prendre des décisions dans le domaine de la santé.