Kayleigh Segaert

Inspiration culinaire : en tournée à Budapest

Notre observateur de tendances a récemment visité Budapest et nous a présenté ses expériences sur les évolutions et tendances culinaires dans cette métropole.

Une première évolution remarquable dans le segment de la gastronomie ou du « fine dining » se produit chez les jeunes chefs émergents, dont Tamas Szell, lauréat du Bocuse d'Or 2016, qui optent résolument pour un petit bistro ou une brasserie au lieu du cadre encombrant et stressant d'une grande cuisine étoilée. Ils préparent leurs plats avec passion et respect pour la riche tradition de la cuisine hongroise. À cet égard, nous mentionnons Stand25, Mak Bisztro, Borkonyha, A sef Utcaja et bien d’autres. Le fait que ces chefs finalement reçoivent quand même une étoile est alors pris en compte, mais n’est pas l'intention initiale.

 

Dans le segment "smart casual", on trouve souvent des formes très réussies de « premiumisation » ; c’est-à-dire qu’autour d’un concept existant et bien connu, comme « Mr Funk », « donuts & more » ou « BITE Bakery », une gamme riche et variée, combinée avec une expérience authentique, est offerte. La formule de la « prémiumisation » est maintenant bien connue, mais la réalisation à Budapest est plus que convaincante. On trouve souvent une combinaison « d’indulgence », le plaisir des gâteaux sucrés riches en calories, et « sain », une gamme équilibrée de céréales et de jus de fruits. Les Hongrois ont toujours eu une très forte affinité avec la pâtisserie et le café. Vous trouverez de nombreux cafés avec un soin particulier pour l'emplacement et un design élégant, où souvent les gâteaux ou les petits pains sont préparés sur place.

Budapest est une ville animée avec un très grand nombre d'heures d'ensoleillement par an : les jeunes aiment se retrouver dans les nombreux lieux publics et profiter des nombreuses terrasses. Il y a partout des boutiques où on trouve une grande variété de streetfood: toutes les cuisines possibles de tous les continents, des snacks dans la tendance végétalienne omniprésente, des bars à humus ou aux légumes, toute une rue de petites boutiques streetfood avec le nom "street food caravane", etc.

La numérisation est une tendance importante dans notre société, et elle est également présente dans la restauration : dans "Kajahu", vous commandez tout par un écran tactile à votre table et vous êtes invité à vous inscrire. Si vous acceptez cette invitation, vous serez servis de manière extrêmement personnalisée dans tous les restaurants de cette chaîne, vous recevrez des rabats et des suggestions et vos préférences et souhaits personnels seront toujours pris en compte.

La numérisation n’est pas seulement un avantage pour le consommateur, mais aussi pour le gestionnaire : avec presque 20 000 clients enregistrés et 80 000 clients, il peut construire une base de données de consommation pour laquelle de nombreux producteurs, supermarchés et nutritionnistes veulent payer. Comme dans de nombreux autres restaurants, on y expérimente de manière enthousiaste avec les possibilités pour composer votre repas de choix.

 

Dans "Mazzel Tof", vous êtes accueillis dans une magnifique cour et invités à savourer la fascinante cuisine de la Méditerranée orientale dans un concept de partage. Et n'oubliez pas les différents bars sur le toit, où vous pourrez prendre un souffle de vent pendant une journée chaude et dîner élégamment dans une tente transparente en hiver.

En bref, Budapest offre un large éventail de nouvelles tendances et de nouveaux concepts, combinés avec une vie nocturne animée attrayante.