Julie Ciers

Eau de mer: une nouvelle manière durable et naturelle pour libérer le saumon des puces

Mowi a développé, ensemble avec quelques entrepreneurs norvégiens, une nouvelle méthode non médicinale et gentil pour l’animal de défaire les saumons des puces. Cette approche correspond entièrement aux objectifs de Mowi de trouver des solutions non chimiques pour le problème des puces.

Le contrôle des poux de mer - un parasite à la peau des poissons tels que le saumon peut attacher et cela peut causer des blessures - est très important pour le bien-être et la santé du saumon à la fois dans l'élevage du saumon et les stocks de saumon sauvage qui vivent dans la même zone. Il est donc très important de limiter la présence de poux de mer dans les élevages de saumon par une bonne gestion, des soins appropriés pour l'environnement et les conditions biologiques et, si nécessaire, des médicaments.

Mowi est précurseur dans la recherche de nouvelles méthodes durables pour combattre le problème des puces. Début février, nous pouvions déjà annoncer que le projet commun de Mowi avec e.a. l’université de Stirling en Ecosse a reçu l’ "Innovatrice Collaboration Award" pour le projet entamé en 2015 de cultiver des poissons nettoyeurs et de faire appels à ces poissons pour des remèdes naturels à la présence de puces.

L’eau de mer contre les puces

Maintenant, nous pouvons vous faire part d’une nouvelle découverte importante sur le plan du combat naturel contre les puces ‘ le HydroLicer’.  Mowi Norvège et le département comporte R&D de Mowi Groupe ont développé et testé ensemble avec quelques entrepreneurs norvégien un prototype de ce nouvel appareil

La puce est attaquée par derrière

Comme Roger Pettersen, directeur de production de Mowi au Nord de la Norvège explique, le principe derrière cet appareil est simple: nous utilisons les caractéristiques biologiques du saumon et de la puce. Le saumon nage toujours par nature contre le courant. A l’aide d’une pompe qui respecte le saumon. Les saumons sont transportés à travers un tube. En passant à travers le tube ils nagent à contrecourant et en sortent la queue en avant. L’eau de mer est alors injectée dans le  tube d’une manière très spécifique. L’eau n’a pas suffisamment de force pour empêcher le saumon de passer, mais bien pour rincer les puces du saumon. De cette façon les puces s’attachent au saumon, elles sont vulnérables et lâchent leur prise quand on les attaque par derrière avec un jet d’eau. Les puces sont ainsi détachées du saumon et récoltés, les saumons libérés retournent dans leurs cages.

Gentil pour le saumon et l’environnement

Les premières expériences avec cette nouvelle méthode naturelle indiquent que ceci est une façon efficace et durable de dépucer. Une demande de fonds R&D a été présentée à l’instance ‘Innovation Norway’ pour élaborer ce projet en optimalisant le prototype à une implémentation opérationnelle à part entière, chez Mowi et dans toute l’industrie de l’aquaculture.

Ambition: zéro puce

Mowi a mis pour ces stations d’aquaculture des normes plus strictes en ce qui concerne la présence de puces que ce que prescrit l’autorité norvégienne. Le nombre de puces dans les cages individuelles est compté chaque semaine et des mesures sont prises pour éliminer les puces dans un stade précoce afin d’empêcher leur procréation.

Le contrôle et la réduction des puces est d’une importance primordiale pour la vision de Marine Harvest “leading the blue revolution”. Comme Roger Pettersen le dit: "Notre but est de vaincre les puces sans recours à des moyens chimiques. Nous y pensons que le Hydraulique sera un outil important d’atteindre notre but de 'zéro puces'."

A côté de la région Nord de la Norvège Mowi effectue également des tests avec le Hydrolicer en Ecosse et dans les Iles Féroé. Tous les sites de production Mowi ont commandé cet outil pour livraison dès qu’une version commerciale sera disponible.