Galerie d'art

DOiNK

Pour Mowi, DOiNK a pris en main le texte existant Mowi's value chain, un texte qui contient à l'origine tous les piliers de la politique de durabilité de Mowi. DOiNK a laissé certains mots non peints, créant ainsi un poème caché avec un message universel. Le message caché dans BLUE renforce l'idée que nous sommes tous responsables de la protection de notre planète (bleue) et de la réduction de notre empreinte écologique.

Pieter Boels 

L'œuvre MAKE WAVES NOT WASTE comporte plusieurs couches. L'expression anglaise "make waves" (faire des vagues) est généralement traduite de manière plutôt négative par "causer des remous" ou "attirer l'attention". Dans le contexte de la crise climatique actuelle, elle peut également être interprétée comme "faire bouger les choses". Chaque année, une énorme montagne de déchets se retrouve dans nos rivières et nos mers, avec des conséquences désastreuses. On ne semble pas comprendre que nous empoisonnons ainsi non seulement la faune et la flore restantes de notre planète, mais aussi nous-mêmes. Le fait de travailler sur deux couches donne de la profondeur à l'œuvre. On regarde en quelque sorte à travers la surface - où une vague semble être passée - jusqu'en bas, où la deuxième partie du slogan rappelle une bannière. Une excellente façon, selon Boels, d'illustrer l'ODD durable La vie dans l'eau.

Martine Jansen

L'œuvre Balance illustre la fine ligne sur laquelle nous sommes en équilibre lorsqu'il s'agit de la société et de son intégration avec la nature. L'impact social de l'homme n'est pas toujours en équilibre avec son environnement. Nous devons aborder ce problème de manière plus durable et oser porter un regard critique sur notre rôle. 

Balance est un collage, construit avec des plans qui s'imbriquent les uns dans les autres pour former un tout. La nature (vert), l'eau (bleu) et le gris (vivant) sont en équilibre et forment un tout harmonieux. Mme Jansen a choisi l'ODD Villes et communautés durables, dont elle s'est inspirée pour son travail Balance .

 

 

Blancbec

Sébastian Eeckhaut est le premier artiste belge de StreetArt à construire ses fresques à l'aide de feuilles de papier. Il peint les feuilles de papier avec des graffitis de couleurs vives et de la peinture acrylique, puis les expose dans des lieux publics. Blancbec a choisi l'ODD Santé et bien-être, qu'il a intégré à son œuvre.

Liesbeth Spruyt

L'œuvre de Liesbeth Spruyt est un dessin abstrait et dépouillé d'un paysage associé à des images sur les thèmes de la nature gelée, fraîche, pure, immaculée, de la nature scandinave, de la vie océanique et du glacier. L'œuvre a été réalisée sur une toile recyclée et tendue autour d'un cadre en bois. L'étirement de ce type de toile spécifique donne à l'œuvre un aspect semi-transparent. La lumière influence l'atmosphère et l'expérience de l'œuvre. Spruyt a aimé s'inspirer de l'ODD Production et consommation responsables.